Rajas of the Ganges – The Dice Charmers 🛕 – Test – Jeu de Société

Rajas of the Ganges, le très bon jeu de plateau est ce qu’on pourrait appeler un classique de la gamme de HUCH!
Il nous revient en cette fin d’année dans une version roll&write : The Dice Charmers.
Mais voyager en Inde en cochant des cases est-ce toujours aussi plaisant ?


💡 Inka et Marcus Brand
🎨 Dennis Lohausen
🏭 HUCH!
📦 Atalia

👨‍👩‍👧‍👦 2 à 5 joueurs
⏱ 30 à 45min
🧠 Dès 12ans

⚙ Jeu de dés à cocher (Roll&Write), combos
🎲 Jeu Intermédiaire


C’est dans la boîte !

Qui dit Roll&Write dit forcément un matériel minimaliste, ce Rajas of The Ganges n’échappe pas à la règle, mais se permet quand même de proposer quelques tuiles et un joli éléphant 3D (qui ne rentre pas dans la boîte une fois monté, c’est ballot …).

L’ensemble est coloré, les illustrations du prolifique Dennis Lohausen rendent bien (la couverture et le fond de boîtes sont hyper classe !) et conservent le style du jeu de plateau.
Les feuilles de marque sont bien détaillées et très lisibles avec des zones bien démarquées les unes des autres et des cases ni trop grosses ni trop petites et une iconographie claire, idéal pour apprivoiser rapidement le jeu.

On retrouve dans la boîte :

  • 8 dés (repartis en 4 couleurs)
  • 2 blocs de feuilles (un jour et un nuit)
  • 5 tuiles Entrepôt recto/verso
  • 1 pion premier joueur éléphant
  • 1 règle de jeu

Classique chez HUCH! les règles sont multilingues et toujours aussi claires et concises, agréables à lire avec un bel agencement et suffisamment d’exemples.
Les règles du jeu sont assez simples et dès la première lecture on maitrise rapidement le jeu, on y reviendra lors des premiers tours pour quelques effets et c’est tout.

Une belle édition que nous propose HUCH!


Comment on joue ?

Dans Rajas of the Ganges The Dice Charmers les joueurs vont, comme dans le jeu de plateau duquel il s’inspire, développer leur province et la faire prospérer en accumulant gloire et argent dans le but de faire croiser les deux pistes (Gloire et Argent) pour l’emporter.

Après une mise en place très rapide chaque joueur va jouer à tour de rôle en alternant joueur actif et joueur passif jusqu’à ce que la fin de partie ne survienne.
Le premier joueur – qui possède le pion Éléphant – va lancer les 8 dés puis en choisir un d’une couleur pour en réaliser l’action et déposer le second dé de cette couleur sur l’éléphant, le rendant indisponible (ou presque) aux autres joueurs.
En fonction du dé choisi on va jouer sur une zone de notre feuille et réaliser des actions diverses et variées.

  • Les dés verts, servent à créer des routes de sa résidence principale vers les différents temples et bonus en bordure que compose notre province.
    Au choix ligne droite, virage ou demi-section à utiliser à bon escient pour connecter efficacement les différents édifices et ainsi obtenir de la gloire dont le gain peut être augmenté par des actions d’amélioration de temple.
    Petite nouveauté ici des temples violets qui permettent de déclencher des actions au marché et donc de gagner de l’argent en vendant des marchandises.
    Les bonus en bordure s’activent dès qu’ils ont été connectés à une route et sont des actions variées (utilisation d’un personnage, voyager sur le Gange, amélioration de temple, de Karma, gain de marchandises, action du marché etc …).
  • Les dés oranges, permettent de faire appel aux personnages du palais et de bénéficier d’actions aussi pratiques que puissantes (utilisation d’un autre personnage, avancer jusqu’à 2 cases sur le Gange, vendre jusqu’à 2 marchandises (ou gagner une marchandise au choix), gagner 1 argent et une amélioration de temple, 2 demi-sections de route, reculer de 2 cases sur le Gange (ou gagner 1 marchandise).
    Ces actions sont limitées, un joueur ne pourra profiter que trois fois de chaque personnage mais gagner une action bonus s’il fait appel aux 3 personnages d’une même colonne.
  • Les dés violets remplissent le stock en marchandises du joueur. On obtient simplement les marchandises indiquées (thé, soie ou épices sur la face du dé que l’on symbolise en les entourant dans son stock.
    Quand un joueur vend, via une action e commerce (temple violet) un même type de marchandise seule la valeur de la dernière ressource vendue est comptabilisée, tandis que lorsque l’on vend des marchandises différentes, on additionne la valeur de chacun des ressources vendues.
    Si un joueur parvient à vendre toutes les ressources d’une même zone, il remporte l’action bonus indiquée.
  • Les dés bleus offrent la possibilité au joueur d’avancer sur le fleuve et de bénéficier de l’action de la case atteinte.
    Comme dans le jeu de plateau on avance toujours depuis notre position actuelle vers notre nouvelle destination, sacrifiant plus ou moins de cases, mais subtilité ici bienvenue, des actions permettent de profiter d’actions de cases laissées libres en amont, vraiment très pratique !
La feuille, les différents dés et les diverses actions réparties sur les 4 zones colorées. Tout est lisible !

Les joueurs pourront également compter sur le karma qui va offrir la possibilité au joueur qui l’utilise de relancer à sont tour un dé au choix ainsi que celui placé sur l’éléphant rendant ainsi disponible ce dé bloqué auparavant. Le dé non utilisé par le joueur retournera sur l’éléphant et sera de nouveau bloqué sauf si le joueur suivant possède et souhaite utiliser son Karma pour en profiter. C’est une petite dose d’interaction et de blocage assez bienvenue dans ce type de jeu, cela permet de mettre des bâtons dans les roues des adversaires d’autant plus que le jeu est une course !

Rajas of the Ganges The Dice Charmers est également un roll&write qui propose une grosse dose de combos et d’effet cascade en tout genre, c’est bien simple il y a des bonus à glaner de partout !
Le choix d’un simple dé bien calculé peut faire déclencher plusieurs actions lors d’un même tour et donner un gros coup de fouet au développement du joueur. À l’usage c’est vraiment grisant pour les mordus de l’optimisation et du calcul, mais pour autant il est possible de rester dans la course sans faire des gros combos de dingue, certes c’est mieux (d’autant plus que dans les parties à 4/5 joueurs chacun ne choisira q’un seul dé par tout), mais pas obligatoire et c’est ce qui est appréciable.

Le jeu se veut accessible par sa mécanique (roll&write oblige), il suffit de choisir un dé et cocher une case mais pour autant le jeu est complexe et assez exigeant, rien de bien insurmontable (on est sur du Demeter) mais il jouit d’une belle profondeur où il faudra calculer la moindre option pour être le plus efficace et ne pas se faire distancer dans cette course très tendue, chaque choix de dé à son importance !
Ce contraste entre accessibilité, richesse et profondeur est vraiment très plaisant, les 30 à 50min que demandent chaque partie passent à une vitesse folle, on ne s’ennuie pas, il y a énormément de choses à faire et divers axes pour arriver à ses fins : province, marchandises, commerce, Gange, personnages, combos, amélioration, karma.
C’est dense mais pourtant très digeste et surtout très fluide !

Une fois que les deux pistes d’un joueur se sont croisées la fin de partie est déclenchée, on termine le tour et la partie prend fin.
Si plusieurs joueurs ont réussi à faire croise leur piste, c’est à celui qui sera allé le plus loin.


Mon avis :

Rajas of the Ganges The Dice Charmers est un très bon roll&write et une excellente adaptation du jeu de plateau éponyme.

Les sensations en jeu sont excellentes et ce dés les premiers tours, le jeu est rendu accessible par sa mécanique de dés à cocher mais propose une expérience aussi riche et exigeante que peut l’être Rajas of the Ganges.
On y retrouve les divers éléments du jeu de plateau: la province, les marchandises, les personnages, le Gange, les pistes de Gloire et d’Argent avec ici des actions adaptées à ce format roll&write.
On est en terrain connu sans pour autant faire doublon grâce à ces nouvelles actions qui offrent une nouvelle approche au jeu et notamment un aspect combo via des actions bonus à déclencher un peu partout ce qui augmente l’aspect calculatoire du titre.

Pour ceux qui possèdent déjà le jeu de plateau elle a l’avantage de proposer des sensations de jeu similaires tout en offrant des durées de parties plus courtes, environ 30min à 2 joueurs, configuration que je recommande pour plus de contrôle.
Pour les joueurs ne connaissant pas le jeu de plateau c’est un très bon moyen de le découvrir ou de se frotter à un roll&write exigeant, on a vraiment cette impression de jouer à un jeu de plateau stratégique grâce à la richesse et la profondeur qui se dégage du titre.

Tracer des chemins du côté de la province et optimisez ceux-ci façon Tetris en ayant anticipé en amont les améliorations des temples pour un gain significatif de gloire, collecter et gérer ses marchandises en se spécialisant ou en se diversifiant et les vendre convenablement, faire des choix cruciaux sur la progression du Gange entre progression lente ou rapide pour rusher les actions essentielles à sa stratégie ou s’offrir l’aide des personnages du palais tout cela en en perdant pas de vue les bonus qu’il sera possible de déclencher au moment opportun. Les voies stratégiques sont nombreuses, on tente d’établir une stratégie sur le long terme et on s’adapte à court terme en fonction des dés restants bien qu’il soit possible de s’offrir une bouffée d’air avec le karma ici réutilisé intelligemment pour contrer l’aspect blocage du titre (via la privation d’un dé) qui permet au joueur de relancer 2 dés de son choix à son tour.

C’est très varié, c’est dense mais servi à merveille par des règles limpides et très bien rédigées, fournies en exemple qui ne demanderont qu’une seule lecture pour s’approprier le titre (si vous avez déjà joué au jeu de plateau c’est encore plus vite maitrisé).
Le jeu est prenant et plaisant du début à la fin de la partie sans grand temps mort grâce à l’iconographie claire qui rend le jeu très vite fluide, on soulignera la belle lisibilité des feuilles, très appréciable.
Les parties sont tendues jusqu’au dénouement avec une montée de la pression des joueurs en fonction de la progression des pistes de score de chacun.

La rejouabilité est assurée par les deux types de feuilles fournies et les diverses voies stratégiques à explorer. Nous avons beaucoup apprécié la direction artistique fidèle au jeu de plateau et l’édition général du titre qui propose un peu plus de matériel que les autres jeux du genre, bien que cela soit totalement dispensable et on regrettera le fait que le joli pion Eléphant doive être démonté entre chaque partie …

Nous qui adorons le jeu de plateau et les roll&write de tout type on ressort conquis de nos nombreuses parties de Rajas of the Ganges The Dice Charmers qui s’impose comme un jeu à cocher extrêmement plaisant à jouer, exigeant, efficace et riche.
Pour ceux qui n’ont jamais joué à la version plateau c’est un excellent Roll&Write accessible et complet mais au dessus des standards habituels en terme de complexité et de durée. Une vraie belle surprise ! 🥰

Les + :

  • Règles limpides
  • Jeu accessible grâce à la mécanique de Roll&write
  • Mais d’une très belle profondeur et richesse
  • Des actions variées
  • Un roll&write complexe et exigeant sans être une usine à gaz
  • Le même plaisir que Rajas of the Ganges en plus petit format
  • Des combos de partout !
  • Belle iconographie et feuilles très lisibles
  • Bonne courbe de progression, axes stratégiques variés
  • Rejouabilité
  • Très bonnes sensations de jeu, jeu immédiatement plaisant

Les – :

  • Un joli pion éléphant qui ne rentre pas dans la boîte…
  • Quelques longueurs à 5 si ça réfléchit beaucoup

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 4dae6d_e1edd66844a74fe385104d8165733f17_mv2.jpg

Suivez mes aventures ludiques et mes debriefs sur les réseaux : https://www.facebook.com/DebriefLudik

Joueurs du 38. Retrouvez tous vos jeux dans votre boutique ludique :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 5bc9e-la_com10.jpg

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s